Réseau Zec
Services en ligne disponibles: enregistrement

Message de votre conseil d’administration Janvier 2021

L’année 2020 a été une année spéciale et aura marqué un tournant dans nos pratiques professionnelles et personnelles.
Les contraintes reliées aux exigences de la santé publique (aménagements spéciaux au poste d’accueil et aux entrées), afin de vous offrir un milieu plus sécuritaire, ont modifié nos façons de faire (merci à certains membres d’avoir fourni gratuitement les fournitures).
Les aides financières mises à la disposition des entreprises ont été demandées afin de nous permettre de faire face à ces nouvelles obligations (merci à Pierre Boucher pour sa perspicacité).
Merci à vous pour votre adhésion aux différentes mesures, ce qui nous a permis d’atteindre les objectifs exigés.
Même si la pandémie a ralenti le rythme, elle ne nous a pas arrêtés. Les efforts sur la réfection des chemins ont été maintenus, ce qui nous a permis encore cette année de réaliser 100% des travaux prévus. Les contraintes reliées à la pandémie nous ont obligés à faire autrement, mais nous avons quand même atteint nos objectifs (merci à Michel Daneault pour son grand dévouement).
Que dire des opérations forestières! Depuis deux ans, nous partageons notre territoire avec les industries responsables de la récolte de la matière ligneuse.
Contrairement à ce que certains croient, cette pratique n’est pas soumise à notre autorisation. Elle est encadrée par la loi pour l’ensemble du territoire Québécois et bien qu’on nous demande notre opinion sur les chantiers projetés, nous n’avons aucun pouvoir direct sur ceux-ci.
Or, ces derniers temps, vous vous en doutez, cette expérience avec les compagnies forestières nous a demandé beaucoup d’énergie. La sensibilisation et la négociation avec les personnes présentes sur le chantier sont très souvent aussi importantes, voire plus importantes, qu’avec les compagnies elles-mêmes.
Donc, malgré un encadrement prédéfini, il faut constamment surveiller et intervenir, même si nos moyens sont très limités, afin de faire respecter les intérêts de nos membres.
Ainsi, à travers l’ensemble de nos interventions, les discussions spécifiques avec le Ministère de la forêt de la faune et des parcs (MFFP) nous ont permis de cerner la problématique reliée à la récolte. De plus, les conversations que nous avons eues avec les membres touchés par ces opérations ont permis de mieux centrer la réflexion.
Dans cette optique, le 13 décembre 2019, Pierre Boucher, Carmen Harvey et moi avons présenté aux 11 Zecs de la Mauricie une proposition de projet. Les Zecs de la Mauricie ont voté unanimement pour la proposition. De plus la Zec Frémont a accepté de participer (avec nous) à titre de projet pilote. Le projet a été présenté à Zec Québec qui a accepté de s’associer avec nous afin de le présenter au MFFP. Cependant la pandémie ayant modifié l’agenda du MFFP, le projet est toujours à l’étude.
En résumé, nous sommes persuadés que le modèle utilisé (nommé « harmonisation ») comporte des failles et que c’est en unissant nos forces que nous pourrons trouver une solution gagnante pour tous, incluant les membres de la Zec, les entreprises forestières et le MFFP.
Sans la participation de nos membres, un tel projet serait irréalisable. Votre ouverture d’esprit, votre connaissance du territoire et votre volonté à bien faire les choses nous ont motivés à présenter ce projet. Nous espérons dans un avenir proche être en mesure de vous donner des nouvelles positives sur l’avancement de celui-ci.
Concernant la chasse et la pêche, au moment d’écrire ces lignes, les compilations finales n’étant pas complétées, nous ne pouvons seulement vous donner qu’un aperçu sommaire du bilan. Les résultats de pêche sont comparables aux années passées. Pour la chasse à l’orignal, une baisse dans la récolte a été enregistrée. Nous ne sommes pas la seule Zec en Mauricie ayant connu cette baisse. Soyez assuré que nous travaillerons avec les spécialistes de la faune du MFFP afin d’identifier les causes possibles. Pour la chasse aux petits gibiers, les résultats préliminaires nous démontrent une année exceptionnelle.
Nous aurons à vous présenter un projet d’aménagement pour la pêche à la truite mouchetée et une consultation sur la qualité de pêche brochet/doré. Cette consultation de nos membres devait avoir lieu en 2020, mais n’a pu se tenir pour les raisons évidentes que l’on connaît… Lorsque le moment sera venu par contre, votre implication sera des plus importantes.
En ce qui concerne la santé financière de la Zec, les résultats préliminaires nous indiquent que, malgré les dépenses imprévues, nous avons été en mesure de respecter nos prévisions budgétaires.
Finalement votre conseil d’administration travaille pour trouver une solution afin de réaliser une assemblée générale cette année. Évidemment nous devrons respecter les directives de la santé publique ainsi que les règles du Ministère.
Divers scénarios sont à l’étude, en collaboration avec l’ensemble des Zecs du Québec, et nous vous tiendrons informés dès qu’une ligne de conduite aura été établie.

En attendant…

Les membres de votre conseil d’administration vous souhaitent une très bonne année 2021.

Luc Marchand, ing. f., président